Questions-réponses aux idées reçues sur les communautés françaises d’origine étrangères et sur l’islam

de | 7 janvier 2016
Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedin

 

Voici une suite de questions-réponses dans le but de casser certaines idées reçues qui circulent dans les médias sur les communautés françaises issues de l’immigration et sur l’islam. Les réponses se basent également sur une vulgarisation des dernières recherches en science humaine dans le but de mieux prendre conscience de ce qu’engendre le fait de laisser véhiculer des idées fausses sur tel ou tel groupe sociale.

 

Islam = islamisme

Islam n’est pas islamisme, et islamisme ne veut pas forcément dire terrorisme.

On estime entre 12 000 et 15 000 salafistes en France sur 5 millions de musulmans (fourchette haute). Donc 0,3 % de la communauté. Et encore tous les salafistes ne sont pas des terroristes en puissance, ce mouvement est lui même divisé. Même si l’on compte des sympathisants, on arrive même pas à 1% de la communauté musulmane française. Beaucoup de bruit pour rien.
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/10/31/31003-20141031ARTFIG00311-surestimation-du-nombre-de-musulmans-en-france-le-decryptage-de-michele-tribalat.php

 

On a un problème lié à l’immigration, les musulmans c’est le mal

On entend souvent cette rhétorique fallacieuse qui consiste à partir d’une vérité (un problème lié à l’immigration), pour conclure sur un mensonge, les musulmans c’est le mal.

La réalité est que la réception d’immigré dans un pays doit se préparer sous peine de voir se former des phénomènes de rejet. Force est de constater que cette migration n’a pas été préparée. D’autant plus problématique que la culture musulmane est plus éloignée de la nôtre que celle des migration précédentes, ou européenne. Dans tous les cas on ne peut pas rejeter la faute sur les musulmans, cela ne résout pas le problème. Si l’on veut ralentir ou encore cibler une migration dans notre pays il y a d’autres moyens plus respectables et pertinents de le faire. Notamment si cela engendre trop de tensions, si le phénomène d’absorption migratoire ne se fait pas correctement, ou encore si l’on doit mettre le problème à plat dans le but de faciliter ce phénomène d’absorption.

Dans tous les cas ces décisions migratoires ne sont pas la responsabilité de la communauté musulmane, mais des politiques. Les musulmans n’y peuvent rien et n’ont aucun pouvoir sur la question. Autant s’adresser aux politiques au lieu de taper sur une communauté pour rien.

 

L’immigration nous coûte cher

Dans la réalité il est très difficile de chiffrer le coût (ou le gain) de l’immigration. Les études varient sur le sujet.

Sinon tant que les politiques laisseront rentrer les immigrés c’est normal qu’ils viennent, et rappelons que dans les années 1970 on les a même appelés car on en avait besoin.

 

Et la préférence nationale, vous trouvez que ce n’est pas normal ?

Pourquoi pas, mais que certains commencent par arrêter de stigmatiser pour rien une partie de la population française par leurs discours dans les médias.

Et l’application ou non de la préférence nationale n’est pas la faute des étrangers. Pourquoi est-ce que vous ne voyez pas ça avec les partis politiques au pouvoir, c’est eux qui font les lois.

 

Les étrangers viennent pour frauder les allocs, ils nous coûtent cher

Les fraudes sociales sont de l’ordre de 4 Md et la fraude n’est pas seulement dû aux étrangers. Tout comme tous les étrangers ne fraudent pas. L’évasion fiscale représente 50-80 Md de perte pour l’état et peu de personnes en parle. Juste une rhétorique pour accuser à tord l’ensemble des étrangers et nous dévier des vrais problèmes. C’est à dire des problèmes économiques qui sont liés à des causes bien plus complexes que l’immigration et la présente de groupes sociaux de cultures différentes.

Si vous voulez vraiment savoir ce qui coûte chère, voyez toujours ici, on parle de millier de Md :
http://www.contrepoints.org/2015/12/27/233962-virer-les-responsables-politiques

 

Je voulais dire les étrangers viennent pour profiter des allocs (pas frauder)

Tous ne viennent pas en France pour ça. Il y a aussi ceux qui rapportent de la richesse au pays. Dans toutes les cultures et tous les milieux on trouvera des gens qui profitent, c’est humain.

Et puis voyez avec les politiques si vous voulez interdire les allocations aux étrangers, c’est eux qui font les lois. Une fois de plus les étrangers n’y sont pour rien, les accuser ne changera pas les lois.

 

La dernière fois je suis aller à la CAF, que des arabes et des noirs

Normal, à la CAF on voit principalement des gens issus des milieux défavorisés. Qu’y a-t-il de choquant là-dedans étant donné que les arabes et les noirs sont majoritaires dans les milieux défavorisés ? Et puis ça ne veut pas dire que ceux que vous voyez ne sont pas français.

 

Les prisons sont pleines d’arabes

Normal ils représentent la majorité des milieux défavorisés et la criminalité a toujours été issue des milieux défavorisés. Normal donc qu’ils représentent la majorité de la population carcérale. Ce n’est pas dû à un problème de culture mais à un fait sociologique lié aux milieux défavorisés. Dans les années 60 les bandes de jeunes qui faisaient peur aux « gens bien » étaient les blousons noirs, qui étaient tous blanc.

Au delà de ce fait sociologique il y a les chiffres. Il y aurait d’après un « rapport explosif » (donc certainement vrai) 40 000 personnes de culture ou de religion musulmane en prison. 60% de la population carcérale. Admettons que cela soit vrai, cela ne fait que 0,8% de la communauté musulmane française. Donc encore une fixation sur moins d’un pourcent de la communauté visée.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/22/01016-20141022ARTFIG00314-un-rapport-explosif-sur-l-islam-radical-dans-les-prisons-francaises.php

 

Ils brûlent les voitures et saccagent tout

Ce n’est pas un problème lié à la culture mais lié à une problématique bien plus complexe. Dans le Maghreb les voitures ne brûlent pas, vous voyez bien que cela n’a rien a voir avec le fait d’appartenir à une culture ou à une autre. Sans compter que tout le monde ne brûle pas de voitures.

 

On a un gros problème de sécurité

C’est vrai mais :

De 1, les problèmes liés à l’insécurité ont toujours été majoritairement issus des milieux défavorisés et ont de toute manière toujours existé. Là encore, rien à voir avec une culture.

De 2, nos sociétés deviennent de plus en plus violente et la conjoncture économique n’arrange pas les choses

De 3, si les dirigeants du FN et d’autres arrêtaient de mettre le feu pour rien depuis des dizaines d’année on en serait peut être pas là. Tous ceux qui mettent le feu ont aussi leur part de responsabilité dans cette insécurité à cause des mensonges qu’ils véhiculent, à cause de leur manie de provoquer et de s’en prendre à ceux qui n’y sont pour rien. Mais en ont-ils seulement conscience ?

 

Tout le monde ne réagit pas violemment lorsqu’on le provoque

Rien à voir avec une culture là aussi, c’est juste humain. Les sciences humaines ont prouvé que face à une stigmatisation répétée d’un groupe sociale (depuis des dizaines d’années maintenant dans le cas des musulmans) une partie de la communauté stigmatisée va devenir agressive et/ou dépressive.

Facile après de pointer du doigt des actes violents et dire « vous voyez j’avais raison » en oubliant de parler des causes (stigmatisations, accusations infondées et vécues comme injustes) et de tout ceux qui ne commettent pas d’actes violents. Mais là encore c’est humain de ne voir que le côté négatif étant donné que l’on ne parle que de ça, alors certains profitent de cette tendance humaine pour séduire des électeurs.

 

Les autres communautés se tiennent tranquilles on en entend pas parler

On stigmatise majoritairement les musulmans. Normal donc que les autres communautés se tiennent tranquilles vu qu’on les laisse plutôt tranquilles. D’autant plus que les musulmans sont stigmatisés pour rien. Les agressions physiques contre les musulmans sont en progression depuis des années, comment réagiriez-vous si l’on vous agressait pour rien ?

 

Dans les autres pays ce n’est pas pareil et pourtant il y a des partis comme le FN

Je ne connais pas la problématique des autres pays.

Ou alors parlons des problèmes des favelas au Brésil, il n’y a que des « brésiliens de souche » à l’intérieur des favelas à ce que je sache. Les problématiques de violence dans les milieux défavorisés dépassent malheureusement la vision simpliste d’une différence culturelle, c’est beaucoup plus complexe.

 

L’islam c’est une religion de barbare, rien à voir avec les valeurs de la République

Difficile de juger une religion. Avez-vous lu le Coran ? Avez-vous étudié la vie du prophète Muhammad ? Avez-vous étudié le contexte historique de l’époque ? Savez-vous de quoi vous parlez ?

Une religion est complexe à comprendre, surtout que l’islam date de 1 400 ans, une époque qui n’a rien à voir avec la notre. On trouve dans le Coran des choses intemporelles et des choses en rapport avec l’époque de sa révélation. Normale que certaines choses qui se passaient il y a 1 400 ans puissent nous choquer aujourd’hui.

Si je cite la marseillaise « Qu’un sang impur Abreuve nos sillons! ». Est-ce que l’on doit en conclure que la marseillaise est barbare et n’a rien à voir avec les valeurs de la République ?

Dans un sens il est facile de prendre des phrases hors contexte et de véhiculer des rumeurs non vérifiées. Donnez-moi un livre qui parle de paix et en prenant des bouts de phrases, quelques petits mensonges par ci par là et des interprétations erronées je vous en ferai un livre qui prône le fascisme et la guerre planétaire incompatible avec les valeurs de la république.

 

Mais il y a plein de versets violents

Comme dans tous les autres livres religieux, est-ce que l’on doit en conclure que toutes les religions prônent la violence ?

A l’époque la communauté musulmane étaient en danger de mort car elle dérangeait les intérêts financiers du clan le plus puissant de la Mecque, alors il a bien fallu qu’elle se défende. La violence dont vous parlez vient principalement des batailles que la communauté musulmane naissante a été obligé de livrer pour se défendre. L’autre est liée à la violence de l’époque, 1 400 ans en arrière n’a rien à voir avec maintenant. Rappelons que l’islam a contribué à pacifier et unifier l’Arabie de l’époque.

 

L’islam est misogyne et homophobe

Bien au contraire, l’islam a amélioré la condition de vie des femmes de l’époque, et aucun verset ne puni l’homosexualité. Il est même reconnu qu’il y avait à Médine (une ville où Muhammad a vécu) une communauté homosexuelle, les Mukhannathuns, et aucune violence gratuite lié à leur mœurs ne leur a été faite.

Il y a plusieurs écoles et courant dans l’islam et tout le monde n’est pas d’accord avec tout le monde dans l’interprétation des textes, et les interprétations ne se basent pas uniquement sur le Coran. Bien souvent certains courants servent des idéologies qui n’arrangent que ceux qui les prônent.

Rappelons aussi qu’après la seconde guerre mondiale on punissait encore de prison les homosexuels en Angleterre, et qu’en France le droit de vote a été donnée aux femmes au XXe siècle. Il y a encore de nos jours en occident des associations de défense des homosexuels et de défense des femmes. Pourquoi en a-t-on besoin, est-ce que l’on doit en conclure que le monde judéo-chrétien est misogyne et homophobe ? Là encore les causes d’une telle attitude ne semblent pas être en rapport avec une religion ou une culture quelconque mais liées à la nature humaine.

 

L’islam s’est répandu par l’épée

Oui et non. Comme toutes les religions elle a été récupérer idéologiquement pour faire des guerres de conquête. Le vrai exemple de l’islam c’est surtout lorsqu’il y avait le prophète Muhammad qui a toujours privilégié le dialogue face à l’usage de l’épée.

Et non, par ce qu’en Asie du sud-est elle s’est répandu par voie commerciale et par effet de mimétisme, donc par voie pacifique (l’Indonésie et le plus grand pays musulmans au monde).

Et l’on pourrait aussi prendre l’exemple de la conquête des continents américain et australien qui ont entraîné le massacre des populations indigènes. Est-ce que l’on doit en conclure que le monde judéo-chrétien s’est rependu par des massacres ?

 

L’islam est une religion d’extrémistes

Il y a et il y aura toujours des extrémistes dans toutes les religions. Mais pas que. Comment doit-on appeler ceux qui tuent et font des guerres au nom d’une idéologie athée ? Et ceux qui tuent et font des guerres pour de l’argent ?

L’extrémisme n’est pas un problème lié à l’islam mais à la nature humaine qui s’est toujours servi des religions et/ou des idéologies pour justifier ses crimes.

 

C’est eux qui ne se sont pas intégrer

Pas simple de s’intégrer lorsque l’on est stigmatisé, là encore les sciences humaines ont montré qu’une stigmatisation répétée peut entraîner un repli identitaire et donc constituer un frein à l’intégration. Ne confondons-nous pas la cause et l’effet ?

Mais étonnamment les français d’origine étrangères de deuxième ou troisième génération sont perçus à l’étranger comme français de par leur attitude, comme quoi il y a eu intégration de l’influence française dans leur mode de vie. Mais nos préjugés entretenus par bon nombre de pompiers pyromanes nous empêche peut-être de nous en rendre compte.

 

Et notre identité, ils ne sont pas comme nous ?

Même mon voisin « français de souche » n’est pas comme moi.

Mais la réalité c’est que la France est devenue multi-culturelle. Et même si l’on renvoie tous les étrangers du pays elle le restera encore. Donc ne serait-il pas plus pertinent d’arrêter d’être dans le déni et voir les réalités en face dans le but de pouvoir avancer ? Sinon que proposez vous ?

 

Si je comprend bien ce sont des victimes

Les dirigeants du FN se mettent aussi en position de victime alors que ce sont eux qui stigmatisent une communauté qui au fond ne fait pas pire que les autres étant donnée les circonstances. Dans un sens cela va peut-être les aider à prendre conscience de ce que cela veut dire d’être constamment stigmatisé.

Mais comme les sciences sociales ont démontré que la stigmatisation d’une communauté peut rendre certains de ses membres agressifs (violence vers l’autre) et/ou dépressifs (violence vers soi) et n’aide pas à l’intégration, c’est surtout la France qui est victime à cause d’une monté des tensions et d’une division non justifiée par les faits au sein de notre société.

Reconnaître que l’on a accusé à tord quelqu’un n’est pas faire preuve de faiblesse, mais plutôt faire preuve d’intelligence dans le but de pouvoir tourner la page plus facilement et d’évoluer vers des choses positives.

Dans un sens personne ne demande d’aimer tout le monde (seul une personne comme Jésus en était capable), mais juste de laisser tranquille celui que l’on aime pas et de ne pas le stigmatiser pour rien.

Pourquoi envenimer la situation en participant à répandre des accusations infondés et contribuer à la montée de l’insécurité en France en divisant la Nation ? Avez vous conscience que monter les communautés les unes contre les autres est l’objectif des groupes terroristes ? Est-ce que vous voulez jouer leur jeux ?

Donc s’il ne faut pas faire preuve de laxisme, il ne faut pas non plus faire preuve d’injustice en accusant à tord ceux qui n’y sont pour rien. Et encore moins de jouer le jeux des groupes terroristes en participant à la division de la Nation et la montée des tensions entre les communautés. Vous ne croyez pas ?

 

Pour ceux qui veulent approfondir le sujet sur la façon dont nous construisons des stéréotypes, la façon dont nous sommes amenés à faire des amalgames et les conséquences d’une discrimination répété sur une communauté, voir cet article :
Est-ce que le racisme c’est mal ? Comment fonctionnent les groupes sociaux

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *